À la découverte de la flore et de la faune de la Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande est un pays insulaire d’Océanie, isolé géographiquement. Cet isolement a entraîné le développement d’une flore exceptionnelle et de créatures impressionnantes. Aujourd’hui, le pays attire l’attention de beaucoup de voyageurs du monde entier grâce à sa nature sauvage. Si vous souhaitez découvrir toute la beauté de la faune et de la flore néo-zélandaise, veuillez lire l’article ci-dessous.

La richesse floristique de la Nouvelle-Zélande

La flore de la Nouvelle-Zélande est très ancienne, dont 80 % des espèces végétales représentent plus le pays. Elles sont surtout favorisées par le climat tempéré océanique du pays, généralement brumeux et humide. Son territoire, notamment dans les zones inhabitées et dans les réserves et parcs nationaux, est composé de forêts primitives où vous trouverez une végétation dense et des arbres parmi les plus hauts au monde. Pour les amoureux de la nature, les botanistes ou les zoologues, voici quelques espèces végétales endémiques du pays :

  • Le kauri (ou agathis Austalis) qui est un conifère géant comme le séquoia. Cet arbre est utilisé pour la sculpture, mais aussi la construction de canoës et de maisons. À part cela, sa résine sert à fabriquer certains vernis.
  • L’incontournable ponga, appelé fougère argentée, est l’un des emblèmes du pays. D’ailleurs, elle est le symbole de l’équipe de rugby nationale, les All Blacks.
  • Le pohutakawa et ses étonnantes fleurs rouge vif sont connus comme l’arbre-de-Noël de la Nouvelle-Zélande.
  • Le kōwhai (ou Sophora microphylla) qui est la fleur nationale.

Sont également présentes de nombreuses fleurs des zones alpines, différentes variétés de hêtres, d’innombrables plantes-arbustes, des plantes indigènes des zones humides, de nombreux lichens et mousses ainsi que des espèces végétales épiphytes. Pour les découvrir, n’hésitez pas à faire appel à une agence de voyages comme celle sur ce site pour organiser votre voyage.

La diversité de la faune néo-zélandaise

La Nouvelle-Zélande possède aussi une faune à 80 % endémique. Concernant les mammifères, le nombre est limité. La terre néo-zélandaise n’abritait qu’un seul mammifère d’origine : la chauve-souris. Ensuite, les sangliers, les cerfs, les lapins, les rats, les belettes, les fouines, les hermines, les furets, les opossums, les cochons sauvages, les chiens, les chats, les chevreuils, les chèvres et les moutons ont été introduits par l’homme.

Parmi les animaux les plus curieux en Nouvelle-Zélande, il y a le célèbre kiwi. C’est l’un des animaux emblématiques du pays. Il s’agit d’un petit oiseau coureur, non volant, nocturne et timide. À présent, c’est une espèce en voie d’extinction et difficile à observer. Sinon, vous pourrez rencontrer aussi l’escargot géant carnivore, le gecko diurne, le lézard sphénodon, l’énorme sauterelle weta et le perroquet montagnard nestor kéa.

Par ailleurs, le pays est habité, en grande partie, par des oiseaux, notamment ceux qui vivent à l’intérieur des terres et ceux en mer. Dans les eaux néo-zélandaises vivent toutes sortes de poissons et de coquillages. Pour terminer votre séjour découverte, ne manquez pas de visiter la péninsule de Kaikoura. Vous y croiserez par exemple des cachalots. Là-bas, des sociétés spécialisées vous feront découvrir ces grands cétacés. À part cela, vous pourrez aussi y observer des baleines à bosse, des dauphins Hector, des requins, des phoques et des otaries.

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *